Développer RA4 en cuvettes

Tout ce qui concerne l'agrandissement couleur, les filtrages, les papiers, le traitement, etc
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 2067
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Développer RA4 en cuvettes

Message par Pierre-François » 25 févr. 2010 13:22

Bonjour,
y a t-il quelqu'un qui a essayé? Nonor me semble t-il?
J'aurais besoin de retour:
la faisabilité, la conservation des produits, etc

Avatar de l’utilisateur
karibouh
Messages : 529
Inscription : 08 janv. 2009 22:15
Localisation : Paris - Île-de-France

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par karibouh » 25 févr. 2010 14:31

Tu parles de développement de film ou de tirage. Parce que dans le premier cas, à part des plans films, je ne vois pas comment procéder (et encore, ça doit être la galère).
Photographie (n.f.) : art de prendre son temps pour saisir l'instant présent

"Le joueur d'échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant... ou mat." (Vladimir Nabokov)

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 2067
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par Pierre-François » 25 févr. 2010 15:04

nous sommes dans "tirage couleur". c'est de papier qu'il s'agit.

Avatar de l’utilisateur
karibouh
Messages : 529
Inscription : 08 janv. 2009 22:15
Localisation : Paris - Île-de-France

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par karibouh » 25 févr. 2010 15:46

Tu n'as qu'à utiliser les termes adéquates (et toc ! :P :lol: )

Nonor confirmera, mais je ne pense pas qu'il a déjà utilisé des cuvettes pour cela, sachant qu'il a une machine Cibachrome pour cela.

J'y ai pensé pour mon installation mais on se retrouve avec peu de possibilités :

- tout faire dans le noir absolu, et dans ce cas, c'est des manipulations au pif, ce qui n'est pas vraiment pratique en soi, surtout pour regarder le timer qui nous dira quand changer de cuvette (et pour le peu d'expérience que j'ai sur le sujet, ça m'a l'air moins sujet à quelques erreurs de temps).

- ou alors faire cela avec des cuvettes qui se referme, mais pour les trouver, je ne vois pas où.
Photographie (n.f.) : art de prendre son temps pour saisir l'instant présent

"Le joueur d'échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant... ou mat." (Vladimir Nabokov)

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 2067
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par Pierre-François » 25 févr. 2010 15:52

"Développer RA4 en cuvettes" c'est un nouveau film le RA4? :lol:

Je pose la question, car elle m'a été posée et je souhaite des avis contradictoires à ma réponse.

Avatar de l’utilisateur
karibouh
Messages : 529
Inscription : 08 janv. 2009 22:15
Localisation : Paris - Île-de-France

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par karibouh » 25 févr. 2010 16:00

Autant la faisabilité me semble la plus difficile, autant la conservation des produits ne semble pas différente des autres méthodes (tant qu'on a tout en bouteille conservé à l'abri).
Photographie (n.f.) : art de prendre son temps pour saisir l'instant présent

"Le joueur d'échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant... ou mat." (Vladimir Nabokov)

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 2067
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par Pierre-François » 25 févr. 2010 16:03

c'est laisser le produit dilué plusieurs heures dans une cuvette qui me fait tiquer au niveau conservation. Je doute qu'on arrive avec un litre à développer autant de surface que dans un tambour. L'oxydation doit agir bien plus vite. (dans la mesure où on en verse pas la moitié par terre à caque développement).
Il est vrai que dans la notice, on parle de développement en cuvette, mais je suis sceptique.

alexapug
Messages : 10
Inscription : 15 févr. 2010 18:27

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par alexapug » 25 févr. 2010 18:05

Tetenal faisait un kit spécial "cuvettes" à 25°C en 2L.
Le kit "machine" est lui à 35°C.

La surface est compensée par la température.

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 2067
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par Pierre-François » 25 févr. 2010 18:15

Il le fait toujours, c'est celui t° ambiante.
As tu pratiqué en cuvette? Est ce faisable dans le noir?

alexapug
Messages : 10
Inscription : 15 févr. 2010 18:27

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par alexapug » 25 févr. 2010 18:39

Non sauf pour certain travaux N&B, je ne vois pas l'intérêt de la cuvette...
On trouve des cuves pour trois fois rien (sans même parler d'une jobo), la cuve est rentabilisée rien qu'en achetant un kit 5L ...
Pourquoi se prendre la tête surtout dans le noir, c'est plus dangereux qu'autre chose.

Avatar de l’utilisateur
karibouh
Messages : 529
Inscription : 08 janv. 2009 22:15
Localisation : Paris - Île-de-France

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par karibouh » 26 févr. 2010 00:46

Papouleu a écrit :c'est laisser le produit dilué plusieurs heures dans une cuvette qui me fait tiquer au niveau conservation. Je doute qu'on arrive avec un litre à développer autant de surface que dans un tambour. L'oxydation doit agir bien plus vite. (dans la mesure où on en verse pas la moitié par terre à caque développement).
Quand on utilise une machine Cibachrome, on laisse les produits aussi longtemps dans la bestiole. Je ne pense pas que cela est plus de répercutions qu'en cuvette ou tambour.

De plus, je ne vois pas pourquoi la conservation des chimies pour le N&B serait différente de celle en couleur, sinon on ne pourrait se permettre de les diluer et de les réutiliser sur une certaine période.
Photographie (n.f.) : art de prendre son temps pour saisir l'instant présent

"Le joueur d'échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant... ou mat." (Vladimir Nabokov)

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 2067
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par Pierre-François » 26 févr. 2010 09:40

tu sais mon ra4 en machine n'a jamais duré bien longtemps. Les produits couleurs sont plus fragile que le n&b. Mais en cuvette ce n'est pas effectivement le problème n°1.
C'est travailler dans le noir qui est le plus dur.

Avatar de l’utilisateur
Nonor
Modérateur
Messages : 1112
Inscription : 27 juil. 2008 18:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Développer RA4 en cuvettes

Message par Nonor » 26 févr. 2010 19:17

Quand on utilise une machine Cibachrome, on laisse les produits aussi longtemps dans la bestiole.
Surtout quand on fait les premiers essais et qu'on tatonne un peu ! :lol:

D'accord avec Alexa, c'est quand même beaucoup moins chiant en machine ou en rouleaux (jamais essayé les rouleaux mais vu les manips sur le site).

Par contre, c'est tout à fait faisable en cuvettes, j'ai commencé comme ça avec un kit 1L qui traînait dans une armoire du club photo (ça n'existe plus, seul le 2,5L se trouve maintenant, en tout cas chez Tetenal, en même temps 1L ça fait peu dans la cuvette pour un 30*40) et les résultats étaient tout à fait honorables (mis à part mes erreurs de filtrage et d'exposition, parce que c'était les débuts en auto-didacte). Et quelle émotion en allumant la lumière ! supers souvenirs, même si y'a eu des ratés...

Dans le labo, il y avait des petits repères autocollants phosphorescents très pratiques pour savoir où est la première cuvette, le lavabo, etc. Les molettes de filtrage de l'agrandisseur étaient aussi phosphorescentes. D'ailleurs je crois que je vais m'en acheter pour ma machine.

Passés les premiers moments un peu désagréables à se cogner sur la table, ça se fait bien.

Sinon existent des lampes en demi-sphère pour labo couleur, j'en ai une que j'ai jamais essayée (faut que j'achète l'adaptateur de prise suisse pour brancher en France...), neuf le prix ne veut plus rien dire (420 € !!! trouvé chez Cirque photo à Paris) mais en occase ça peut se trouver vers 60-70 €.

Bruno

PS : pour la conservation des produits couleur, j'ai eu de très bons résultats après 1 an dans des bidons d'eau déminéralisée 5L (dont je pressais les côtés pour faire sortir l'air avant de fermer le bouchon). Avec ma nouvelle machine je fais pareil avec des bouteilles de boisson en plastique de 2L. On peut laisser la chimie plusieurs heures à l'air libre pour les séances, aucun souci.

Répondre