Photos moches SOS !

Tout ce qui concerne le développement couleur y compris les produits
Répondre
Téana Liprandi
Messages : 3
Inscription : 17 janv. 2023 23:48

Photos moches SOS !

Message par Téana Liprandi » 18 janv. 2023 00:25

Bonjour à tou.tes !

J'ai l'habitude de développer mes films dans un labo associatif où il y a tout le matériel et surtout des petits anges bienveillant pour m'aider quand j'ai peur :D sauf que j'ai décidé que je pouvais aussi faire ça toute seule donc j'ai testé toute seule pour la première fois.

Donc dans la journée je reçois mon Kit C41 de la marque Colorchem. Je fais les dilutions rien ne m’effraie pour l'instant. En fin de journée je mets mes 2 pellicules en spire (je galère pas mal).

Pendant que je mets en spire, mon développeur et mon bleach font trempette dans dans de l'eau chaude pour commencer à mettre tout ça à 38°.

Ensuite (1ere utilisation des chimies donc)
Développeur 3:15mn
Bleach 6mn
Rinçage 2mn
FIxateur : 1mn
(tout ça avec agitation évidemment)

Suite à ça j'ai eu 2 problèmes : une pellicule à une bande noir uniforme sur l'ensemble des prises.
img20230117_19122376.jpg
img20230117_19122376.jpg (64.41 Kio) Consulté 1697 fois


Et sur les 2 pellicules je trouve comme un voile, les couleur ne ressortent pas, c'est sombre, halo de blanc entour certaine photo et c'est un peu flou aussi. Pour le coup ces 2 photos sont faites dans des endroits sombre mais de jour ça fait pareil. Bref ça va pas
img20230117_20191832.jpg
img20230117_20191832.jpg (57.01 Kio) Consulté 1697 fois
img20230117_19272105.jpg
img20230117_19272105.jpg (50.4 Kio) Consulté 1697 fois


Je suis assez confiance de mon appareil, je ne pense pas que le problème vienne de là.

Alors selon mon auto-critique cela pourrait venir :
- Je me suis trompée dans le processus de dev
- J'aurais du attendre quelques jours avant d'utiliser les chimie
- Je n'ai pas fais de bain d'arrêt
- Pour la 1ere pellicule je ne l'ai pas bien mise en spire
- Ma cuve a un problème
-J'ai un problème avec mon scanner


Ma vie a défilée devant mes yeux quand j'ai vu le résultat, j'imagine que ça fait partie de processus de perdre des photos mais ma peine est tellement grande et ma rage est énorme :°° !
je veux savoir mon erreur
:respect:


Merci d'avance :D

Cjclaude
Modérateur
Messages : 203
Inscription : 15 janv. 2019 19:21
Localisation : Valenciennois

Re: Photos moches SOS !

Message par Cjclaude » 18 janv. 2023 08:46

Nous aurions besoin d'une légère précision:
- de quel type de film s'agit-il ? 120/220 ou 135 ?
- est-ce que ces deux films ont été traités en même temps ou à la suite l'un de l'autre ?

S'ils ont été traités en même temps, est-ce que le film appelé 1 était en fond de cuve ou en tête ?

Merci pour ces précisions.
Amicalement.

Cjc.

Téana Liprandi
Messages : 3
Inscription : 17 janv. 2023 23:48

Re: Photos moches SOS !

Message par Téana Liprandi » 18 janv. 2023 12:42

Bonjour,

Il s'agit de 135 pour tous les films.

En faite pour tout dire j'ai fais 2 développements de 4 films.

Dans la 1ere cuve il y avait le film 1 au dessus (donc il est possible que je n'ai pas mis assez de développeur :roll: )
Il y avait un autre film inconnu vieux qui est devenu tout noir sans image.

Dans la 2ème cuve il y avait le film 2 + un autre film inconnu vieux qui est sorti tout transparent sans image.

Téana

Cjclaude
Modérateur
Messages : 203
Inscription : 15 janv. 2019 19:21
Localisation : Valenciennois

Re: Photos moches SOS !

Message par Cjclaude » 18 janv. 2023 17:26

Bien, cela me conforte dans mon idée première.

En effet, la première vue présentée ici est typique de ce que l'on obtient avec un manque de révélateur dans la cuve, le film n'étant pas entièrement immergé cuve au repos.
Mais ce n'est pas, malheureusement, le seul problème rencontré puisque toutes les images que vous nous montrez trahissent un fort sous-développement. Sous-développement dû à une gamme de travail trop "tendue".
Pour ma part, je considère que la gamme préconisée par les fabricants de chimie est adaptée aux développement industriel des films, éventuellement à un développement mécanisé artisanal, et non aux possibilités d'amateurs que nous sommes.

Peu importe la "marque" du révélateur employé, toutes les chimies C41 étant, sinon compatibles, identiques dans leur processus de traitement.
Placer les différents produits dans un bain marie à température de traitement est un impératif, encore faut-il vérifier la température au moins du révélateur, un écart de plusieurs degrés Celsius étant fréquent entre bain marie et produit.
Supposons ce point vérifié, si nous versons directement le révélateur à 37.8°C dans la cuve non préchauffée, la température de travail devient aléatoire.
Donc, il est impératif (bien que non indiqué sur la notice des chimies) de préchauffer les films et spires en débutant notre séquence de travail par une opération de préchauffage, ou de pré-mouillage, des films en remplissant la cuve avec de l'eau à température de travail et de laisser agir cette eau, qui peut avantageusement être additionnée de quelques gouttes d'agent mouillant neutre, pendant environ 2 mn (la moitié du temps de développement) avant de commencer le traitement. L'eau rejetée sera colorée, ce qui sera malgré tout sans incidence sur la qualité du traitement.
De même, pour nous permettre de mieux maitriser les temps de "Révélateur", il me semble impératif d'arrêter ce traitement avec un bain dit d'arrêt entre révélateur chromogène et blanchiment-fixage. Eau toujours en température additionnée d'un peu de vinaigre blanc ou d'acide acétique.

La gamme de travail devient donc:
- Préchauffage (eau + agent mouillant)
- Vidange rapide non récupérée
- Révélateur chromogène
- Bain d'arrêt (eau + vinaigre)
- Blanchiment - Fixage
- Rinçage (eau + agent mouillant ou eau fortement adoucie)
- Stabilisation éventuelle.

Toutes ces opérations devant s'effectuer à la température de travail.

La température préconisée par les fabricants de chimie est de 37,8°c (100°F), les temps de traitement sont indiqués pour cette seule température.
Il est certain qu'un écart de quelques dixièmes de degrés, ou de quelques secondes, aura un impact important sur le traitement, en particulier pour le révélateur. Un film correctement exposé, développé à 37,5°C au lieu des 37,8 et insuffisamment agité ou ayant été écourté semblera sous-exposé.
C'est pourquoi je préfère l'alternative de traitement à 30°C ce qui nous donne la gamme suivante:
- Chauffage préalable 5 mn à 30°C +/- 0,3°C
- Révélateur chromogène à 30°C +/- 0,5°C 8 mn pour les 4 premiers films par litre ( +1 mn par tranche de 4 films suivants)
- Bain d'arrêt 1 à 2 mn
- Blanchiment fixage à 30°C +/- 0,5°C 6 mn pour les 4 premiers films par litre (+2 mn par tranche de 4 films suivants)
- Lavage eau entre 30 et 40° 6 mn
- Stabilisateur entre 20 et 40°C 1 mn.

Il va s'en dire que pendant ces opérations la cuve de développement doit rester dans le bain marie et que l'agitation se doit d'être constante.
Amicalement.

Cjc.

Téana Liprandi
Messages : 3
Inscription : 17 janv. 2023 23:48

Re: Photos moches SOS !

Message par Téana Liprandi » 20 janv. 2023 12:34

Merci beaucoup pour toutes ces précisions.
Je vais réessayer et je vous tiendrais au courant de mon avancer.

Bonne journée

Répondre