Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre noire

Le laboratoire numérique, technologie, équipement...
regine
Messages : 114
Inscription : 24 juin 2008 22:40
Localisation : lille

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par regine » 04 juin 2012 10:09

:D je suis d'accord avec ce que vous dites , mais je suis vraiment de la vieille école :P et puis j'aime bien trifouiller dans mon labo , je crois que c'est ce plaisir là qui me motive , seule dans mon nid d'aigle , je cafouille , j'essaie , je recommence , je découvre , voilà ce qui me plait , mais je ne conteste aucunement le numerique pour tirer du n&b , c'est autre chose , pour l'instant ça ne m'attire pas :wink:

PS: je ne trifouille jamais par contre avec photoshop , gimp ou autre techniques incompréhensibles pour moi :D

Avatar de l’utilisateur
SylvainM
Modérateur
Messages : 889
Inscription : 05 sept. 2008 18:26
Localisation : Chuiche :o)
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par SylvainM » 04 juin 2012 10:46

C'est parfaitement compréhensible... Le numérique, c'est quand même assez agressif au premier abord... Il faut comprendre comment fonctionnent les outils et apprendre à les manier: certains sont extrêmement puissants et permettent d'aller très loin. Mais comme je le dis souvent: sans maîtrise la puissance n'est rien. 8)
La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

Avatar de l’utilisateur
Quentom
Messages : 29
Inscription : 11 févr. 2012 21:34
Localisation : Halle, Belgique

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par Quentom » 07 févr. 2013 01:35

Je suis également de la vieille école, néanmoins je n'éprouve pas un plaisir fou à trifouiller dans mon labo. Outre que chaque séance d'agrandissement démarre et se termine par un déménagement d'1/2 h - 1h, je trouve que les odeurs de produits qui se répandent et emplissent la cuisine bien calfeutrée pour l'occasion n'ont pas les vertus de la madeleine de Proust. Après 2 heures de labo, on peut même parler d'athmosphère incommodante voire carrément pénible.
En balance avec la légitime fierté à avoir développé et agrandi par soi-même, les 3-4 heures nécessaires à produire un résultat (pas toujours convaincant :oops: ) trouvent difficilement leur justification.

Je n'abandonnerai pas le labo argentique, néanmoins l'idée de démarrer un labo numérique fait lentement son chemin : plus d'odeurs incommodantes, plus de produits nocifs à évacuer via déchetterie, plus de pétouilles,...

Bon, le labo numérique, c'est de la manip informatique, on est bien d'accord. Cela ne m'affole pas.
Mais après tout le labo argentique, c'est de la chimie. Cela ne m'affole pas non plus

Avatar de l’utilisateur
SylvainM
Modérateur
Messages : 889
Inscription : 05 sept. 2008 18:26
Localisation : Chuiche :o)
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par SylvainM » 07 févr. 2013 10:10

Il faut appréhender l'aspect informatique comme la chimie: c'est un outil, un moyen (pas un but en soi). Les outils informatiques pour photographes sont désormais très bien faits, il faut en profiter.
La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

manet
Messages : 75
Inscription : 12 janv. 2011 18:25
Localisation : France
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par manet » 10 févr. 2013 19:07

Je pratique les deux que je trouve complémentaires. D'une part parce que je shoot en argentique et en numérique et d'autre part afin de numériser les pdv analogiques pour la toile.
Le labo argentique, dans une pièce dédiée, où je retrouve l'odeur caractéristique, que je ne déteste pas, de l'hypo et le labo numérique avec totoshop et consorts.
Je prends autant de plaisir pour l'un que pour l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Eusaebius
Messages : 52
Inscription : 03 sept. 2008 22:13
Localisation : Dans la Marne, 80 km au sud de Reims
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par Eusaebius » 24 mai 2013 11:42

Salut !
Je viens peu par ici mais je suis content d'y lire de tels sujets. Super intéressant, merci ! :wink:
On se fait un film ? : )

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1983
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par Pierre-François » 25 mai 2013 21:41

Tu devrais venir plus souvent :wink:

Avatar de l’utilisateur
SylvainM
Modérateur
Messages : 889
Inscription : 05 sept. 2008 18:26
Localisation : Chuiche :o)
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par SylvainM » 25 mai 2013 21:51

Et au moins ici, pas de risque de se faire poubelliser pour ça :mrgreen:
La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

Avatar de l’utilisateur
gigibertcha
Messages : 2
Inscription : 24 mai 2013 11:39

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par gigibertcha » 27 mai 2013 11:17

Content d'avoir lu ce fil et d'être parmi vous.

Avatar de l’utilisateur
SylvainM
Modérateur
Messages : 889
Inscription : 05 sept. 2008 18:26
Localisation : Chuiche :o)
Contact :

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par SylvainM » 27 mai 2013 12:50

Sois le bienvenu. Le tirage carbone reste un procédé alternatif encore aujourd'hui, dans le sens où seule une petite minorité le pratique ou même le connaît. Mais ça progresse...
La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

PierreZ
Messages : 16
Inscription : 15 avr. 2016 11:10

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre n

Message par PierreZ » 28 avr. 2016 16:41

Pour ma part, je suis toujours un passionné du labo humide.
N'ayant plus la place pour l'agrandisseur et tout le reste... Je suis passé au numérique. Pour des résultats convaincants, il faut vite un minimum de matériel et pas du premier prix !
En plus l'acquisition d'un savoir faire est tout aussi important qu'en argentique. Ce sont d'autres métiers mais qui ne laissent pas la place à l'improvisation. Et là je parle déjà pour l'amateur averti !
Je pratique les procédés dits alternatifs; Pour ces derniers, le négatif doit avoir la dimension de l'image finale ! Avant que de temps passé en internégatif et en dias. l'avènement du numérique fut pour moi une révélation. Mais cela est très complexe. J'apprécie donc l'aide de Sylvain M sur QTR :)
Voilà
Pierre

la fee calabosse
Messages : 2
Inscription : 09 juil. 2020 13:40

Re: Un exemple de labo hybride dans l'esprit de la chambre noire

Message par la fee calabosse » 26 oct. 2021 16:51

Bonjour,
Je débarque sur votre site et toute cette réflexion rejoint mes questionnements depuis 20 ans.
Je me suis équipée l'année dernière d'un kit d'encres carbone pour mon Epson, les encres que l'on trouve chez Taos, le procédé PIEZOGRAPHIQUE. Les premiers résultats sont prometteurs.
Il vend également plein de autos et les logiciels qui vont avec, pour calibrer les papiers et calibrer les négatifs, mais tout est expliqué en ANGLAIS, et je patauge grave...
Je fais scanner mes négatifs sur un limaçon en format natif(.fff) afin d'avoir un maximum de possibilités de traitement pour les négatifs difficiles.
Ma perspective est de réaliser des négatifs numériques pour les procédés anciens dur transparent Pictorico, mais aussi pour des tirages argentiques sur papier baryte, et aussi des tirages piezographiques.
Quelqu'un utilise-t-il ce procédé sur le site. Nous pourrions mettre nos découvertes en commun.
J'utilise QTR et Print Tool mais d'une manière détournée pour le procédé piezographique.
Voilà, je suis dans l'attente de vos nouvelles.
Je ne sais pas si j'ai publié au bon endroit, mais je me lance quand même.
A vous lire...

Verrouillé