Film Rollei Digibase

Tout ce qui concerne les films couleurs
Répondre
G-Gardi
Messages : 45
Inscription : 26 juil. 2009 09:19
Localisation : Villeneuve lès Avignon (30)

Film Rollei Digibase

Message par G-Gardi » 25 août 2009 09:07

Comme ces films procurent une très large tonalité et finesse de grain, en effet les négatifs semble un peu plats/mous. Ceci n'impêche pas de faire des tirages avec des beaux noirs à condition de bien monter en grade. Les temps de pose sont aussi assez longues (vu la déscription du sujet par Ph. Bachelier dans son fameux livre), alors un peu aussi bien s'amuser avec le masquage.

Mon dernier de ces films: Rollei DIGIBASE CN 200
Image

Les autres exemples: ICI !

Pour un débutant, un tel film peut être intéressant car n'importe quel minilab du coin sera capable de le développer. Pour avoir une certaine idée sur son rendu, je vais me laisser tirer un 18x24 en couleur au labo, après tirer la même photo au même format en N&B. Après, il me reste juste à les scanner.
Le Noir&Blanc dépouille la réalité d'une coquetterie dont elle n'a pas besoin pour émouvoir. - J.G. Blanchard

G-Gardi
Messages : 45
Inscription : 26 juil. 2009 09:19
Localisation : Villeneuve lès Avignon (30)

N&b c41

Message par G-Gardi » 25 août 2009 22:10

En effet, il a grand confusion de ma part sur les films chromogéniques !! J’ai attribué des qualités au films Ilford XP2 et Kodak BW400CN que les 2 films n’ont absolument pas contrairement à la Digibase CN 200 Pro.

A la base, les 3 films sont des films/émulsions couleur = 3 couches (jaune, magenta, cyan). Chez des chromogéniques, les 3 couches=couleurs sont calibrées dans une façons qu’elles se neutralisent. Pour mieux comprendre ça, voici un extrait de son livre N&B de notre super-gourou Ph. Bachelier :

« … les films chromogéniques se développent dans la chimie type C-41, réservée aux films négatifs couleur. Ce sont à la base des négatifs couleur, possédant des couches jaune, magenta et cyan, élaborées pour donner des densités de teinte neutre, alors que sur un film couleur, on distingue clairement les couches colorées. Une solution pratique pour développer ces films est de les faire traiter par un Minilab ou d’employer un kit de développement C-41.

Les négatifs présentent une coloration orangée du support plus ou moins prononcée, destinée à faciliter le filtrage des tireuses automatiques. Les techniques de tirage par contact ou agrandissement manuel de ces émulsions et des autres films noir et blanc sont identiques. Cependant, du fait de leur masque orangé, ils nécessitent des temps de pose bcp plus long au tirage ; et leur contraste assez doux demande souvent l’emploi d’un papier relativement contrasté.

Les films chromogéniques possèdent un grain très fin. Les parties les plus denses du négatifs donnent une granulation encore plus fine que les parties les moins denses. Ces émulsions ont une latitude de pose élevée, plus vers la surexposition que la sous-exposition, celle-ci empêchant le film d’enregistrer suffisamment de détails dans les ombres. Même surexposées, les hautes lumières conservent une grande richesse de détails. Face à un sujet très contrasté, n’hésitez pas à surexposer ces films de 1 ou 2 diaphragmes pour conserver du détail dans les ombres. »


Voilà les films chromogeniques.

La DIGIBASE CN 200 a aussi d’abord ces 3 couches. La première grande différence est l’absence du masque orange et son support totalement transparent P.E.T. Le support est génial car il procure un négatif avec une planéité parfaite. J’ai l’impression que tous les films Rollei fabriqués par Agfa Gevaert en Belgique se réjouissent de se super support.

Le nom DIGIBASE était choisi en rapport de ce support : digibase = base facile à digitaliser à cause de la transparence du P.E.T. et l’absence du masque orangé.

La DIGIBASE semble de donner 2 qualités de tirage couleur :

1) Pour obtenir des tirages aux couleurs fidèles et une grande netteté, impérative de faire appel au system Fujifilm Frontier pour un agrandissement digital.

2) Un tirage analogue, on obtient des tirage très denses aux couleurs nostalgiques des années 50.

La plage des rouges (Rot-Schattierung=rouge dans les ombres?) reproduit une tonalité d’une grande finesse en tirage N&B même sur les papiers couleur (Fuji Frontier) et papiers traditionnels argentiques.

Numérisation facile à cause de l’absence de masque. L’emploi d’un filtre cyan n’est pas nécessaire pour filtre/neutraliser le masque orangé en gris.

Mon résumé modeste est aussi la correction ce que j’avais avancé dans mon post précédent. La Kodak BW400CN ainsi l’Ilford XP2 sont des films chromogéniques qui ne peuvent pas être tirés en couleur.
La DIGIBASE CN 200 n’est pas un film chromogénique, même si elle a des points communs dans sa conception. Une XP2 se développe comme un film négatif couleur mais elle se tire avec toutes ses difficultés uniquement en N&B. La DIGIBASE CN 200 Pro est un film couleur mais sans masque qui permet un tirage en couleur et en N&B.

Quelle est la qualité des tirage N&B d’un film chromogénique ? J’ai 2 XP2 au freezer. A croire aux multiples posts dans des forums divers, il sera difficile d’obtenir des tirages contrastés avec des noirs profonds. A vérifier.

Pour démontrer la qualité des tirages en couleur et en N&B de la DIGIBASE CN 200, j’ai pu trouver les exemples suivants :

Développement du film en Minilab avec un tirage d’index en couleur et N&B (Fuji Frontier) ainsi un tirage couleur et N&B en 10x15 :

Image

Les scans des 2 tirages 10x15 :
Image

Pas un motif facile vu la couleur de la peau.

Après, ce négatif était tiré manuellement en 18x24 avec les matos/paramètres suivants : Meopta Opemus 5 /Objectif 50mm


1. Grade 2 – temps de pose : 47 s. – f5.6
Image

2. Grade 3 – temps de pose : 47 s. – f5.6
Image

3. Grade 4 – temps de pose : 47 s. – f5.6
Image

Voilà, mes éclaircissement après avoir été la cause de la confusion dans ce thread !
Le Noir&Blanc dépouille la réalité d'une coquetterie dont elle n'a pas besoin pour émouvoir. - J.G. Blanchard

Jérôme
Messages : 39
Inscription : 30 mai 2009 15:36
Localisation : Ile de France

Re: N&b c41

Message par Jérôme » 25 août 2009 22:36

G-Gardi a écrit :Voilà, mes éclaircissement après avoir été la cause de la confusion dans ce thread !
Mais maintenant tout est parfaitement clair .... merci !

Donc, si j'ai bien compris, le Digibase se comporte bien mieux qu'un négatif couleur courant (ou qu'un négatif N&B chromogénique) en tirage N&B du fait de l'absence de masque..... mais il nécessite quand même un grade élevé

Mais ce n'est pas trop ce qu'on lui demande puisqu'il est avant tout conçu pour le scan.

G-Gardi
Messages : 45
Inscription : 26 juil. 2009 09:19
Localisation : Villeneuve lès Avignon (30)

Re: N&b c41

Message par G-Gardi » 26 août 2009 00:39

Oui, Jérôme, tu as raison. Pour le moment, j'ai scanné 2 DIGIBASE CN 200.

Attention, il existe aussi une DIGIBASE CR 200. CR=couleur reversal, alors diapo couleur.

Pour un tirage N&B, la Digibase semble à jouer à un niveau supérieur que la BW400CN et la XP2. Atout supp., tu as la couleur en plus. En numérisation, les couleurs pètent vraiment. Et dans un Fuji Frontier-Minilab tu peux te laisser tirer tes photos en N&B ou/et en couleur du même film.

En tirage manuel, on poussera alors les grades. J'ai tiré de ma 1ère Digibase un seul N&B sans trop m'appliquer. Mais la finesse et la tonalité étaient assez impressionnant.

Je viens de mettre encore des exemples de la Digibase sur mon site : Exemples DIGIBASE CN 200 Pro
Le Noir&Blanc dépouille la réalité d'une coquetterie dont elle n'a pas besoin pour émouvoir. - J.G. Blanchard

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1831
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Film Rollei Digibase

Message par Pierre-François » 26 août 2009 12:54

Il y avait effectivement une petite confusion que nos éminents membres ont relevé.
J'ai procédé à une mise en ordre pour que cela reste compréhensible

Le Digibase, LES Digibase, sont des films couleurs qui ont donc l'avantage de mieux se tirer sur papier noir et blanc. Ils sont donc une réponse à la question fréquente de "comment tirer ses films couleur sur papier noir et blanc. Je tenterai dés que je pourrai.

Répondre