Photographier la neige

Tout ce qui concerne l'emploi du posemètre, la prise de vue, l'exposition
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1830
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Photographier la neige

Message par Pierre-François » 29 déc. 2009 09:19

Personne n'a posé la question? alors je vais y répondre. :D

On pourrait penser que le posemètre, les automatismes divers de nos compagnons fidèles sont capables de photographier un paysage enneigé sans se planter. Mais, il n'en est rien.
Les posemètres sont réglés pour interpréter la lumière mesurée comme un gris neutre 18%: Image.
En fait, quelque soit la surface lumineuse vers laquelle vous dirigez votre posemètre, ou l'objectif de votre boitier, cette surface sera considérée comme étant Image.
L'amateur tout court se contentera de cette mesure et s'étonnera ensuite du résultat, l'amateur éclairé utilisera son posemètre à bon escient et interprètera les résultats.
Vous l'avez compris, lorsque les doigts gelés, collés sur l'acier de votre boitier, vous pointez votre objectif vers un magnifique paysage immaculé, la cellule de votre posemètre n'y voit qu'une vaste surface de Image.
Image
Ce gris mesuré le posemètre se situe en position médiane (V). Entre chaque, niveau de gris, il y a un IL ou une valeur de diaphragme.
Les valeur I et II ne donnent plus aucun détail utilisable, le négatif est transparent, et au delà de la valeur VII, le négatif est noirci sans aucun détail.
Nous souhaitons que la neige soit blanche mais en conservant les ombres et la texture. C'est à l'exposition que tout se joue. Au labo, aucune manipulation, aucun produit miracle ne pourra faire apparaitre des détails là où le négatif a été uniformément noirci par une exposition inappropriée.
Entre chaque valeur de gris il y a un IL. C'est à dire que si votre appareil mesure: 1/500ème de " et F:11, si vous exposez à 1/250ème de " et F:11 ou 1/500ème de " et F:16, vous aurez sur votre film un gris plus foncé en zone VI et si au contraire vous exposez 1/1000ème de " et F:11 ou 1/500ème de " et F:8, votre gris sera plus transparent (sur le film) et donc en zone III sur le papier.
Le reste vous l'avez compris: vous voulez que votre neige soit blanche mais en conservant la texture! il ne reste que la zone VII, soit une correction de deux IL et donc une sur exposition de deux points: dans l'exemple cité ci-dessus:
1/500ème de " et F:11 à 1/500ème de " et F:5.6 (en débrayant l'automatisme naturellement) ou en utilisant le correcteur d'exposition ou encore en modifiant la sensibilité de film sur le boitier. Si aucune de ces maneuvres n'est possible et que vous avez un appareil totalement automatique, la vente en ligne regorge de bonnes affaires... :wink:

Avatar de l’utilisateur
SylvainM
Modérateur
Messages : 893
Inscription : 05 sept. 2008 18:26
Localisation : Chuiche :o)
Contact :

Re: Photographier la neige

Message par SylvainM » 29 déc. 2009 09:52

Conclusion: pour photographier la neige, l'astuce consiste à surexposer (1 diaf c'est pas mal), afin que la neige paraisse blanche (ou gris clair!) et non pas gris moyen.
Et pour le charbon c'est l'inverse: on sous-expose d'un diaf! :lol:
La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1830
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Photographier la neige

Message par Pierre-François » 29 déc. 2009 09:56

mozar94 a écrit :Conclusion: pour photographier la neige, l'astuce consiste à surexposer (1 diaf c'est pas mal), afin que la neige paraisse blanche (ou gris clair!) et non pas gris moyen.
Et pour le charbon c'est l'inverse: on sous-expose d'un diaf! :lol:
Si môssieur Mozar me laissait finir d'écrire, il saurait qu'il vaut mieux pousser jusqu'à deux diaphragmes de sur expos!

bon, si je n'avais pas posé prématuremment pour voir comment ça se présentait.. :roll:

Avatar de l’utilisateur
SylvainM
Modérateur
Messages : 893
Inscription : 05 sept. 2008 18:26
Localisation : Chuiche :o)
Contact :

Re: Photographier la neige

Message par SylvainM » 29 déc. 2009 10:29

Papouleu a écrit : Si môssieur Mozar me laissait finir d'écrire, il saurait qu'il vaut mieux pousser jusqu'à deux diaphragmes de sur expos!
bon, si je n'avais pas posé prématuremment pour voir comment ça se présentait.. :roll:
Ouais... D'autant qu'il y a une fonction aperçu quand on poste 8)
La vérité attend. Seul le mensonge est pressé.

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1830
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Photographier la neige

Message par Pierre-François » 29 déc. 2009 10:38

Pour le charbon et tout surface sombre, comme l'a dit Mozar, c'est l'inverse. il faut exposer pour placer le sujet dans la zone la plus sombre mais qui conserve encore des détails, soit la III qui se trouve à deux IL de sous-exposition de la zone V.

Avatar de l’utilisateur
Armand29
Messages : 430
Inscription : 15 mars 2009 14:46
Localisation : Bretagne Nord

Re: Photographier la neige

Message par Armand29 » 29 déc. 2009 11:37

La neige , le portrait .... même combat :D

Avatar de l’utilisateur
iRoland
Messages : 278
Inscription : 23 août 2008 12:23
Localisation : Belgique

Re: Photographier la neige

Message par iRoland » 29 déc. 2009 13:36

pas ce problème avec ma sekonic :D

Avatar de l’utilisateur
Armand29
Messages : 430
Inscription : 15 mars 2009 14:46
Localisation : Bretagne Nord

Re: Photographier la neige

Message par Armand29 » 29 déc. 2009 17:19

iRoland a écrit :pas ce problème avec ma sekonic :D
Là tu m'étonnes :shock: .....
Ta cellule te donne comme le dit Papouleu un réglage pour un gris 18% , à toi selon les éléments de ta photo d'aller en plus ou en moins dans la gamme de gris pour la partie principale de ton cliché .
Donc par rapport à ce que te donne ta cellule d'augmenter ou diminuer la lumination :wink:

Avatar de l’utilisateur
iRoland
Messages : 278
Inscription : 23 août 2008 12:23
Localisation : Belgique

Re: Photographier la neige

Message par iRoland » 29 déc. 2009 18:18

Ma sekonic mesure la lumière incidente et n'est donc pas influencée par le sujet.

Avatar de l’utilisateur
Armand29
Messages : 430
Inscription : 15 mars 2009 14:46
Localisation : Bretagne Nord

Re: Photographier la neige

Message par Armand29 » 29 déc. 2009 22:47

iRoland a écrit :Ma sekonic mesure la lumière incidente et n'est donc pas influencée par le sujet.
J'avoue que si je connais le principe de mesure en " lumière incidente" , je ne la pratique pas.

Avec cette méthode de lecture tu affiches donc la lecture de ta cellule sans rien modifié ????

Avatar de l’utilisateur
iRoland
Messages : 278
Inscription : 23 août 2008 12:23
Localisation : Belgique

Re: Photographier la neige

Message par iRoland » 30 déc. 2009 07:17

très légères adaptations pour faire ressortir certains détails, mais pas des diaphragmes entiers comme avec un posemètre traditionnel.
En fait on mesure la lumière qui tombe sur un sujet de façon neutre et c'est le sujet lui-même qui fait le reste: ce qui est clair sur le sujet est clair sur la photo, ce qui est foncé sur le sujet est foncé sur la photo.
La neige est donc blanche et un fond noir reste noir.

Avatar de l’utilisateur
Nonor
Modérateur
Messages : 1098
Inscription : 27 juil. 2008 18:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Photographier la neige

Message par Nonor » 02 janv. 2010 15:24

Il faut aussi préciser que certains appareils ont une cellule qui "voit" en couleurs (le premier du genre est le Nikon F5, en 1995 si je ne m'abuse) et complètent la mesure de la lumière par une bibliothèque de cas-types d'exposition (30 000 cas sur le F5 il me semble), ce qui limite les problèmes des surfaces blanches ou noires.

Avatar de l’utilisateur
iRoland
Messages : 278
Inscription : 23 août 2008 12:23
Localisation : Belgique

Re: Photographier la neige

Message par iRoland » 02 janv. 2010 20:15

Pfffffff, c'est nul.
L'appareil qui fait tout tout-seul, autant faire du numérique alors.

Répondre