Hello

Nous vous invitons à écrire ici quelques mots pour que nous fassions tous connaissance. Parlez nous de vous et de votre expérience photographique!
Répondre
Avatar de l’utilisateur
SevenSam
Messages : 16
Inscription : 25 févr. 2019 22:12
Localisation : Bruxelles

Hello

Message par SevenSam » 25 févr. 2019 22:24

Bonjour a tous,

Moi c'est Sam, je suis tombé sur votre site grâce a... Google évidemment :D en tapent une petite recherche sur le développement ;)

Çà fait un moment que je m’intéresse a l'argentique et pas que... (cassette audio par exemple:D) du moins ce qui est ancien, j'adore! Bien que j'ai grandis avec et les ai vue disparaitre(du moins pour l'audio) il y a quelque chose qui me pousse a chaque fois a revenir en arrière.

Pour le moment je n'ai toujours pas développé mon premier film, je les ai toujours envoyer dans un labo, ça ne saurait tarder!

Question matos pour le moment je n'ai que des boitier(Nikon F3hp/F6/EM/FG, Canon NewF1/A1/Eos3/33) et leur film :)

La je viens de me prendre une Jobo 2400 daylight pour commencer a développé au moins déjà une pellicule noir et blanc et après je verrais pour une cpe2/3...

Je ne manquerais pas a vous questionné, débutant obligé :D

Thx

Sam

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1830
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Hello

Message par Pierre-François » 25 févr. 2019 23:03

:bienvenue: ET :// pour ton intérêt pour l'argentique! et en plus j'en apprends tous les jours! je ne connaissais pas cette cuve!!
https://www.youtube.com/watch?v=1oN8QL4R5FE
nous t'aiderons volontiers! sinon, pour développer le noir et blanc, pas besoin d'acheter une onéreuse CPE2 qui est utile surtout pour la couleur. En n&b, l'agitation est modéré et se fait par quelques retournements lents toutes les minutes.
Dans l'attente , de te lire!

Cjclaude
Messages : 61
Inscription : 15 janv. 2019 19:21
Localisation : Valenciennois

Re: Hello

Message par Cjclaude » 26 févr. 2019 08:40

Soit le bienvenu sur le forum argentique.

Même pour le développement couleur, je dirai qu'il n'est nul besoin impératif d'utiliser uns CPE2, la cuve destinée au noir et blanc est amplement suffisante tant que l'on ne dépasse pas 4 ou 5 séries de développement par jour. Cela nous laisse de la marge.

De même, pour un développement couleur, la cuve thermostatée n'est pas impérative. Cela facilite un travail parfaitement reproductible, j'en convient mais n'est pas indispensable. Je m'en expliquerai un de ces jours.
Amicalement.

Cjc.

Avatar de l’utilisateur
SevenSam
Messages : 16
Inscription : 25 févr. 2019 22:12
Localisation : Bruxelles

Re: Hello

Message par SevenSam » 26 févr. 2019 18:32

Merci :)

Pour le CPE2, ca fait un moment que j'ai l'idée, j'en vois souvent dans les 300/350 € donc je me suis dit quitte a tout acheter autant en prendre une :D

Au début je pense faire du noir et blanc, mais j'ai beaucoup de pellicule couleur qui sont en attente de développement, car je désire les faire moi même, mais il est vrais que ça m'étonnerais qu'au début j'en fasse tellement au point d'avoir besoin un CPE2 ;) j'attend de voir le topic sur le sujet :)

Sinon aujourd'hui, j'ai reçu une ancienne cuve surement connus par vous tous :p j'ai essayer de charger un film, mais c'est assez dur quand même :p je pense attendre la Jobo et celle la je la garderais comme pièce de collection ;)

Image

Cjclaude
Messages : 61
Inscription : 15 janv. 2019 19:21
Localisation : Valenciennois

Re: Hello

Message par Cjclaude » 26 févr. 2019 20:38

La cuve à chargement au jour, j'avoue ne pas connaître. Il faut se dire que, lorsque j'ai développé mon premier film 35mm nous ne trouvions aucun matériel de laboratoire en vente. Cela était réservé aux professionnels. Et oui. Donc développement en faisant passer le film dans un révélateur contenu dans un récipient. De la haute voltige.

Bon, passons sur ces débuts.

Avec une cuve à spire, donc de type Jobo, le chargement de la spire se fait par de légers mouvements rotatifs alternatifs d'une spire par rapport à l'autre. Cette opération s'effectue dans le noir complet (après une bonne minute, il doit être impossible d’apercevoir ses doigts même à quelques centimètres du visage).
Le film est à enrouler dans le même sens que celui qu'il a dans la cartouche, émulsion coté concave donc à l’intérieur.
Notons que le coté "émulsion" est également celui qui a tendance à coller sur le bout de la langue.
Pour permettre un chargement facile, la spire doit être parfaitement sèche. Toute trace d'humidité, même locale, gênera l'avancement du film.
Il est impératif qu'un espace soit conservé entre deux spires consécutives du film chargé, donc attention aux entames et fins de films.

Donc, entraînes toi avec un film sacrifié (au moins 12 vues en 35mm, soit environ 50 cm) en le chargeant en plein jour, d'abord yeux ouverts puis au moins 5 ou 6 fois de suite yeux fermés.
Puis répéter, toujours avec le film sacrifié, dans le noir complet jusqu'à réussir le chargement et la mise en cuve sans incident.

Nous verrons ensuite le développement proprement dit d'un film noir et blanc.
Amicalement.

Cjc.

Répondre