Objectif photographie argentique photographie argentique photographie numérique

OBTENIR DES TIRAGES BARYTES SANS CURLING A LA GLACEUSE

Par Danny DULIEU

J'ai essayé beaucoup de choses ! La vitre nettoyée, le fer à repasser, bref, tout jusqu'à ce que Flocon me guide dans ce processus !

Flocon est un chat blanc aux yeux bleus, je vous raconterai comment il m'a réparé un vieux zoom Vivitar pour Minolta !

Ici, nous avons le tirage baryté dans l'eau :



On branche la glaceuse et on attend qu'elle chauffe. Sur la mienne, c'est assez rapide.

La première étape, non illustrée est un essorage du papier. Une simple raclette (un essuie glaces de voiture suffit) à débarrasser le tirage de toute trace d'eau. Attention, propreté nécessaire et même recommandée sous peine de rayer la gélatine.
Je ne place pas le tirage dans la glaceuse mais SUR la glaceuse !

On ne le voit pas, mais de la vapeur s'en échappe.

En fait, l'opération consiste en un séchage partiel de la photo.

Une fois effectuée, la photo est un peu ondulée, mais encore humide, c'est impératif, il faut de l'humidité dans le papier, à peine certes, mais encore.

Maintenant, je place le tirage dans la glaceuse et je la referme !

C'est là que Flocon intervient ! Un jour, il joua avec le fil électrique et en tirant sur le fil débrancha la glaceuse.

Et c'est là que tout se joue ! Il faut que la glaceuse refroidisse avec le tirage à l'intérieur.

En fait, si on retire le tirage encore chaud, le choc thermique fait que la couche de gélatine s'est dilatée plus fort que le papier, en refroidissant, elle se contracte plus que le papier et forcément, ca curle, un peu comme un bilame.

Là nous obligeons la gélatine à se refroidir sans curler le papier.

Une fois froide, on ouvre et :