Sensibilité et granularité des films couleur

Tout ce qui concerne les films couleurs
Répondre
Avatar de l’utilisateur
karibouh
Messages : 529
Inscription : 08 janv. 2009 22:15
Localisation : Paris - Île-de-France

Sensibilité et granularité des films couleur

Message par karibouh » 07 août 2009 23:07

Bonsoir tout le monde !

Je n'ai pas encore la pratique pour vraiment juger, mais j'ai l'impression que la couleur réagit un peu comme la diapo : la latitude d'exposition est très faible.

De plus, j'ai aussi l'impression que le grain est plus important à sensibilité égale que les films n&b.

Impression ou vérité ?
Dernière modification par karibouh le 08 août 2009 13:21, modifié 1 fois.
Photographie (n.f.) : art de prendre son temps pour saisir l'instant présent

"Le joueur d'échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant... ou mat." (Vladimir Nabokov)

Avatar de l’utilisateur
Armand29
Messages : 430
Inscription : 15 mars 2009 14:46
Localisation : Bretagne Nord

Re: Sensibilité et granulité des films couleur

Message par Armand29 » 08 août 2009 00:15

Sur la couleur tu peux jouer quand m^me sur des corrections d'expo , tandis que pour moi je n'ai jamais fait des miracles sur ce sujet au niveau des diapos :oops:
Je dirais m^me que je respecte assez rigoureusement les mesures de la cellule .Le tout est de savoir ou mesurer la lumière :wink:

Avatar de l’utilisateur
Nonor
Modérateur
Messages : 1098
Inscription : 27 juil. 2008 18:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sensibilité et granulité des films couleur

Message par Nonor » 08 août 2009 13:13

je dirais : impression et impression, mais je n'ai pas non plus les preuves de ce que j'avance... la latitude d'expo est d'environ -1/+3. Regarde par exemple un appareil jetable, le labo te sort souvent des photos correctes alors que tu les a prises dans des conditions très différentes avec toujours la même expo : 1/100 f5,6 en général. (par exemple, ski et scènes sous nuages)

Le grain n'est pas plus présent à mon avis. Il est peut-être moins esthétique en couleur, je ne sais pas. Tout dépend de la pellicule utilisée aussi. il faut voir les granularités RMS.

Avatar de l’utilisateur
karibouh
Messages : 529
Inscription : 08 janv. 2009 22:15
Localisation : Paris - Île-de-France

Re: Sensibilité et granulité des films couleur

Message par karibouh » 08 août 2009 13:24

Nonor a écrit :je dirais : impression et impression, mais je n'ai pas non plus les preuves de ce que j'avance... la latitude d'expo est d'environ -1/+3. Regarde par exemple un appareil jetable, le labo te sort souvent des photos correctes alors que tu les a prises dans des conditions très différentes avec toujours la même expo : 1/100 f5,6 en général. (par exemple, ski et scènes sous nuages)
C'est pas faux ! (et pour les fan de Kaamelott, j'ai compris hein !)
Nonor a écrit :Le grain n'est pas plus présent à mon avis. Il est peut-être moins esthétique en couleur, je ne sais pas. Tout dépend de la pellicule utilisée aussi. il faut voir les granularités RMS.
J'ai utilisé beaucoup de films périmés, pour certains depuis deux à cinq ans. Peut-être est-ce un effet de la péremption ?

Qu'appelles-tu la granularité RMS ?
Photographie (n.f.) : art de prendre son temps pour saisir l'instant présent

"Le joueur d'échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant... ou mat." (Vladimir Nabokov)

Avatar de l’utilisateur
Pierre-François
Administrateur
Messages : 1832
Inscription : 25 nov. 2007 11:30
Localisation : Arles
Contact :

Re: Sensibilité et granularité des films couleur

Message par Pierre-François » 08 août 2009 14:41

Les films couleurs ont une tolérance plus grande qu'en inversible. Ils sont aussi moins contrastés et on a moins besoin de masquer au tirage.
Le grain est relativement faible et trés proches des films chromogéniques n&b (pour cause :lol: ).
Sans doute est ce la péremption de tes films qui en sont la cause.

Avatar de l’utilisateur
Nonor
Modérateur
Messages : 1098
Inscription : 27 juil. 2008 18:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sensibilité et granularité des films couleur

Message par Nonor » 09 août 2009 13:38

pour la granularité, le terme RMS est expliqué dans le lexique du forum. Ca désigne le niveau de finesse du grain en quelque sorte. Plus le RMS est bas, plus le grain est fin.
La péremption des pellicules couleur, outre parfois des couleurs douteuses, augmente le grain (jusqu'à donner des scènes lunaires ou martiennes selon la couleur...) : exemple :

Agfa 100, péremption 2002, tirage (magasin) 2009; A noter que la plupart des photos de cette pellicule sont sorties presque "normales" (sans doute plus exposées que celle-là, où la luminosité était telle que l'appareil a du sous-exposer).
Image

Là, c'est une autre pellicule (kodak), qui a eu un peu chaud (toutes les photos étaient roses pour le coup)
Image

G-Gardi
Messages : 45
Inscription : 26 juil. 2009 09:19
Localisation : Villeneuve lès Avignon (30)

Re: Sensibilité et granularité des films couleur

Message par G-Gardi » 09 août 2009 17:40

Nonor a écrit : Là, c'est une autre pellicule (kodak), qui a eu un peu chaud (toutes les photos étaient roses pour le coup)
Image
C'est sûr que tu ne l'avais pas mis à l'envers (technique Redscale)??? :wink:

Je pars pour qq jours dans le nord, alors j'ai mis des films couleur dans ma valise. Un Superia 1600 en fait parti car je me suis juste posé la question sur le grain d'un film couleur d'une telle sensibilité. Comme une Pro 160C fait partie de ma provision, on verra bien la différence.
Le Noir&Blanc dépouille la réalité d'une coquetterie dont elle n'a pas besoin pour émouvoir. - J.G. Blanchard

Avatar de l’utilisateur
Nonor
Modérateur
Messages : 1098
Inscription : 27 juil. 2008 18:36
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sensibilité et granularité des films couleur

Message par Nonor » 11 août 2009 18:32

La différence, c'est juste un zéro hein ... Personnellement, je n'ai utilisé la 1600 qu'une fois, mais je trouve le grain à peine plus marqué que sur la Superia Xtra 800. Le grain ne se voit pas trop sur un tirage 10*15, mais par contre très vite il saute aux yeux si on agrandit. C'est sûr que comparé à la 160, qui a d'après internet le record de la granularité la plus fine (RMS=3, mieux que la Reala je crois), ça va se voir :!:

Pour le rose, sûr que c'était pas à l'envers (tirage magasin), et sûr que j'avais laissé ma pellicule sous une lampe quelques mois de trop... que calor m'a-t-elle dit...

Répondre