Objectif photographie argentique photographie argentique photographie numérique

LE DEVELOPPEMENT DES FILMS COULEURS AVEC UN PROCESSEUR CPE2


L'utilisation d'un processeur CPE 2 de Jobo facilite grandement le développement des films grâce au moteur incorporé et surtout à la régulation automatique de la température. Nous ne reviendrons pas en détail sur le processus de développpement lui-même, que vous trouverez dans le chapitre écrit par Fabrice et dans la notice du kit Tetenal C41.

Le matériel

  • Le processeur Jobo CPE2 et ses accessoires
  • Une cuve Jobo 1510 ou 1520 avec deux spires
  • Un thermomètre de précision de grande longueur
  • Un chronomètre

Le réglage de la CPE2

La première chose à faire est de chercher la température la plus adaptée pour l'eau du bain-marie, afin que la température du révélateur et de la cuve reste le plus proche possible de 38°.
Ce paramètrage est à faire en général une fois.
Seul la première phase du traitement, qui est celle du révélateur nécessite une température de 38° avec une marge assez étroite de + ou - 0.3° et un temps de développement tout aussi précis. C'est donc en fonction de la température du révélateur dans son éprouvette et celle de l'intérieur de la cuve que nous devons régler notre thermostat.
Le processeur comporte quatre logement pour les flacons et quatre pour les éprouvettes.
Nous allons remplir tout d'abord chaque flacon, chaque épuisette, ainsi que notre cuve Jobo du volume d'eau correspondant à la cuve et nous placerons chacun à sa place . Pour une 1520, ce sera 250ml.
Remplissons ensuite la cuve de la CPE2 avec de l'eau chaude, jusqu'à ce que le fond de la cuve repose dans l'eau. Mettons le moteur en marche et règlons le thermostat sur 38° et attendons. Quand le témoin lumineux s'éteint, mesurons la température du bain-marie. Si celui-ci n'est pas de 38°, il convient d'augmenter la température de 1°, jusqu'à ce que le bain-marie atteigne cette température et s'y maintienne.
Laissons ensuite fonctionner le système en contrôlant régulièrement, la température de l'éprouvette qui contiendra le révélateur (vous l'aurez placée dans l'emplacement le plus à gauche), ainsi que la température règnant dans la cuve de développement: pour cela décollez là de son support magnétique, posez la dans le bain-marie, retirez le bouchon et trempez-y le thermomètre. Normalement, leur contenu devra atteindre 38° et s'y maintenir.
Une fois cette étape terminée, notez la température du thermostat et conservez en la trace pour le règler à chaque utilisation.
Le test est effectué pour la température standard de développment de 38°, mais vous procèderez de même pour les autres températures.

Le développement

Remplissez la cuve de bain-marie d'eau chaude pour gagner du temps. Placez vos différents produits dans les éprouvettes, et placez les dans le bain marie, en faisant faire aux éprouvettes un quart de tour pour les empécher de flotter .
Laissez ensuite monter le révélateur atteindre la température voulue. Pendant vous chargerez les spires des négatifs à développer.
Lorsque le révélateur a atteint la température voulue, placez la cuve sur le support magnétique et mettez le moteur en marche sur une vitesse de 75 tours/mn, soit la position 2. Laissez la cuve tourner dans le bain-marie pendant un minimum de 5 minutes, afin que l'intérieur monte en température.
Détachez ensuite la Jobo de son support, (en laissant le moteur en fonctionnement), posez la dans le bain marie et remplissez rapidement la cuve avec le révélateur, placez le bouchon et remettez la sur le support magnétique du moteur, tout en déclenchant le chronomètre. Tout cela doit être fait le plus rapidement possible!
15 secondes avant la fin du temps imparti pour le développment, videz la cuve dans l'éprouvette et poursuivez de la même manière, la suite du processus! Vous avez développé votre premier film couleur, félicitations!